les traductions acryliques

travaux et mots sur ma peinture

12 novembre 2010

le sujet à peindre

Vrai, je le sais maintenant…le sujet à peindre m’importe peu.

Je commence à comprendre comment je travaille.

D’abord, il y a le choix d’une couleur, puis une direction. Parfois une forme…Après, c’est la deuxième couleur qui décide la suite…la toile elle est parfois déjà presque terminée dans ma tête à ce moment –là.

 

Les couleurs se parlent ; je sais…tout le monde est au courant de cela. ; Mais ça m’enchante toujours de voir vraiment quand ça se passe devant mes yeux.

 Et c’est un régal, une jouissance de regarder comment évolue un rouge s’il est déposé en petite touche dans un large espace vert.

Idem l’étonnement quand une ligne traversant la toile crée une profondeur, une étendue ; A ce moment là, je m'assied et je regarde. C’est là que ça se complique parce que je ne suis plus vraiment maître de mon travail. C’est telle couleur qui m’en demande une autre, ou ce bleu là qui a besoin d’être souligné par une horizontale.

Cela crée des trous, des avancées. On y voit alors des paysages, des formes, des ombres devinées ; Reste à choisir ce que je veux montrer. Pas trop…j’aime l’incertitude. Laisser le doute…Que les choses sortent de l’ombre très doucement.

IMG_2623

Posté par quinacridone à 13:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    J'aime

    Beaucoup... Une fenêtre sur d'autres dimensions ?
    Multiple ou seule, le "vitrage" est magnifique.
    Bonne continuation, GsculpTure.

    Posté par GsculpTure, 12 novembre 2010 à 14:23
  • merci gsculpture je vais aller visiter ton blog

    Posté par quinacridone, 28 décembre 2010 à 13:35

Poster un commentaire