les traductions acryliques

travaux et mots sur ma peinture

12 novembre 2010

la couleur

Kandinsky dit des couleurs qu'elles sont sur la palette plus belles que n'importe quelle oeuvre.

Nativement absoutes de toute forme, les couleurs de la boîte de peinture se déploient à partir et en direction d'elles-mêmes, dans le cadre d'une compossibilité qu'elles découvrent au fur et à mesure qu'elles l'inventent,

 laquelle compossibilité, qui ne doit rien à l'arbitraire des délimitations objectives, n'est pas d'ordre spatial, mais d'ordre musical et plus précisément symphonique.

 Douées d'un pouvoir-être propre, les couleurs vivent par elles-mêmes et pour elles-mêmes le destin de l'être, qui est de s'accomplir sans se laisser derrière soi, conformément au mode de l'être, c'est-à-dire intérieurement, et invisiblement.

kandinsky_beaucoug_site

Posté par quinacridone à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire